Vous vous posez souvent la question, mais…pourquoi y a t-il des différences entre tous ces justaucorps ? Et bien je vous explique tout.

Par qui sont utilisés les justaucorps ?

Un justaucorps ou léotard, est un maillot moulant utilisé dans les sports artistiques, la danse, la gymnastique rythmique, la gymnastique artistique (GAF,GAM) , le twirling, le patinage artistique, la gym Aérobic (AER),la gymnastique acrobatique (GAC)…ainsi que dans le spectacle, le cirque…

Pourquoi utiliser justaucorps ?

Il permet de réaliser des mouvements précis et gracieux sans être gêné par son vêtement.

Il épouse parfaitement le corps et imite une seconde peau. Mais, permet également aux juges lors des compétitions d’examiner en détail les différentes postures du ou de la gymnaste, et ainsi attester de la bonne exécution d’un mouvement ou au contraire pénaliser les fautes de positionnements.

Aujourd’hui, les justaucorps sont réalisés principalement en lycra, élasthanne ; une matière souple et étirable pour une liberté de mouvement maximale.

Il existe différent modèle de justaucorps suivant la discipline sportive. Les critères de fabrication évoluent à travers les âges et ne sont pas les mêmes suivant le sport pratiqué.

La fabrication et le design sont conditionnés par le code de pointage utilisé dans la notation lors de la performance de la gymnaste. Cette notation est propre à chaque discipline.

Voici par exemple un extrait du code du pointage de gymnastique rythmique (FIG,Code de pointage de gymnastique rythmique 2008-2012):

Le justaucorps doit être correct et non transparent. Les justaucorps comportant une partie en dentelle doivent être doublés de la zone du tronc jusqu’à la poitrine. Le décolleté sur le devant et le dos du justaucorps doit être correct (pas plus de la moitié du sternum, pas plus bas que le bas des omoplates.

Les justaucorps peuvent être avec ou sans manches : les justaucorps de danse à fines bretelles ne sont pas autorisés. Les justaucorps long entier sont autorisé à condition qu’il adhère au corps et aux jambes, la couleur du tissu qui recouvre les jambes doivent être identiques pour les deux jambes. Seul le dessin (la coupe ou l’ornementation) peut être différent. Il est possible également de mettre sur cette tenue une jupe qui ne tombe pas plus bas que le bassin, le dessin (coupe et ornement) de la jupe est libre mais la jupe doit toujours pouvoir retomber sur les hanches de la gymnaste. (L’effet “tutu” est interdit)”.